Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

A Propos Du Blog

  • : FFMC32
  • FFMC32
  • : Le blog de la Fédération Française des Motards en Colère du Gers.Vie de la fédé, actualité motarde dans le Gers, projets et actions.
  • Contact

L'antenne Du Gers

  • FFMC32
  • Antenne locale du GERS de la FFMC, association à but non lucratif pour le dévelloppement et la défense des deux et trois roues motorisés et leurs conducteurs.
  • Antenne locale du GERS de la FFMC, association à but non lucratif pour le dévelloppement et la défense des deux et trois roues motorisés et leurs conducteurs.

Stop au racket!

 

 On ne se laissera pas plumer sans rien dire, ni rien faire!    

 

NON à l'inflation sécuritaire !! 

 

     

Archives Des Événements Passés

12 mai 2011 4 12 /05 /mai /2011 05:41

Convoqué pour un Conseil Interministériel de la Sécurité Routière, le gouvernement a promis d’avancer pour la sécurité des usagers de la route, notamment les plus vulnérables. En pratique, les mesures proposées sont, une fois de plus, complètement à côté de la plaque, ignorant la réalité de terrain et l’ensemble des travaux et concertations de ces dernières années.

 

Vitesse, vitesse, vitesse

Sans surprise, bien des mesures concernent la vitesse : fin des avertisseurs de radar et des panneaux, amendes plus lourdes et modulables selon la période… Alors qu’on sait que les grands excès de vitesse ne représentent qu’une part infime des infractions, que la plupart des accidents ont lieu à basse vitesse, et que l’hypovigilance reste une cause majeure. Même à 30 km/h, un conducteur inattentif peut tuer.

 

Attention devant !

La vigilance, parlons-en. Les amendes pour téléphone au volant et utilisation d’appareils détournant l’attention seront augmentées… pas mal. Mais toujours pas un mot ni la moindre campagne d’information sur le fait qu’avoir le téléphone en main-libre est tout aussi dangereux, et que les premiers à en pâtir sont les deux-roues, dont la majorité des accidents sont causés par des défauts d’attention des automobilistes.

 

Et les deux-roues ?

Renforcer leur « visibilité » en les transformant en arbre de noël, et agrandir leur plaque d’immatriculation, voilà les propositions faites… Pour servir d’aérofrein et qu’ils aillent moins vite ? Il existe déjà pléthore de réglementations sur le sujet. A quand une réelle prise en compte dans les infrastructures, des incitations sérieuses à porter un équipement de sécurité, et surtout des actions en direction de l’ensemble des usagers de la route pour un meilleur partage ?

 

Beaucoup de bruit pour rien

Au final toujours les mêmes vieilles recettes, les mêmes diabolisation et déresponsabilisation des conducteurs, une surenchère réglementaire inefficace et qui va à l’encontre des mesures de nos voisins européens qui obtiennent de meilleurs résultats. Il serait temps que les élus et ministres fassent preuve d’un réel courage politique et entendent les usagers plutôt que des chiffres jetés hors contexte.

 

Après deux années d’une inutile concertation, la FFMC appelle l’ensemble des usagers de la route, casqués ou non, à leur rappeler en 2012 et à exprimer d’ici là, dans la rue, leur ras-le-bol du tout répressif.

 

Repost 0
5 novembre 2010 5 05 /11 /novembre /2010 17:45

Voila une approche originale des dangers de la route, et bien moins trash que ce que la prévention routière nous impose sur les chaînes de télé aux heures de grande écoute le tout, généreusement financé avec l'argent de la répression routière.

 

Cette vidéo rappelle surtout, si certains en doutaient encore, que les motards sont avant tout des usagers VULNERABLES

 

 

 

Repost 0
24 octobre 2010 7 24 /10 /octobre /2010 19:23

Une manifestation comme personne n’en a connu dans cette belle ville d’Auch. Une mobilisation à la hauteur de notre colère, de notre motivation, de notre détermination. Plus de 500 motos se sont données rendez vous chez Dafy moto pour cette manifestation contre le contrôle technique et pour la légalisation des remontés de files.

 

Mais exceptionnellement nous n’allons pas nous attarder sur l’organisation, sur le déroulement, et sur l'impressionnante mobilisation des 6 antennes participantes. Nous prendrons aussi notre temps pour diffuser les nombreuses photos de la manifestation.

 

Parce que la FFMC est en deuil.

En effet, sitôt la manifestation terminée, nous avons appris la disparition de notre ami, délégué bénévole de la mutuelle des motards, militant actif FFMC, motard passionné et citoyen engagé s’il en est.

 

Bernard Salle s’est éteint samedi 23 octobre au matin à l’hôpital d’Auch où il luttait depuis plusieurs mois contre un cancer.

 

Le mouvement FFMC dans son ensemble lui dédie cette manifestation historique, et lui assure que nous lui réservons une place toute particulière dans notre cœur.

 

 

bernard.jpg

 

Nous lèverons tous notre casque pour un dernier au revoir. Nous ne t'oublirons pas!

Repost 0
3 octobre 2010 7 03 /10 /octobre /2010 14:44

Pour celles et ceux qui douteraient encore des combats de la FFMC, lisez ce qui suit:

 

Dans un memo publié aujourd’hui au sujet d’un projet de Directive, la Commission européenne indique vouloir supprimer le régime dérogatoire accordé à la France, lui permettant d’interdire l’immatriculation, sur son territoire, des motocyclettes de plus de 73,6 kilowatts (100 chevaux)[1].

La FFMC salue la victoire du bon sens européen sur les préjugés français !

 

Pour rappel, c’est par un décret du 30 novembre 1984 que l’État français a instauré la limitation de puissance des motocyclettes immatriculées sur son territoire à 100 chevaux, convaincu qu’il diminuerait ainsi le nombre d’accidents de la circulation impliquant ces usagers. En 1995, alors que les règles d’homologation des véhicules étaient devenues la compétence exclusive de l’Union européenne, la France avait réussi à négocier un régime dérogatoire, à l’origine à titre provisoire.

 

Quinze ans plus tard, et alors qu’aucune étude n’a permis d’établir un lien entre l’occurrence de l’accident et la puissance du véhicule, cette spécificité française est toujours en vigueur, au grand mépris de la libre circulation des personnes et des marchandises.

Car si la « loi des 100 chevaux » n’a eu aucun effet en terme d’accidentalité, elle a permis à certains  importateurs de protéger leurs marchés en empêchant les motards de faire jouer la pleine concurrence sur le marché commun. Pire, elle les a exposés à une précarité intolérable en cas d’accident, les assureurs pouvant refuser de prendre en charge un sinistre occasionné avec une moto remise dans sa configuration d’origine.

C’est pour dénoncer cette réglementation liberticide et discriminatoire qu’en 2007 la FFMC a porté plainte contre l’État français avec 15 399 autres motards, et interpellé le Parlement européen en exerçant son droit de pétition.

 

Malgré le rejet de ces plaintes, il semble que la Commission ait finalement entendu les motards français et souhaite aujourd’hui mettre fin à cette réglementation injustifiée. Un sentiment partagé par le Conseil général des ponts et chaussées qui reconnaissait dans un rapport officiel publié en janvier 2008 que « le bilan des accidents de motos n’[était] pas meilleur (…) que dans des pays qui n’ [appliquaient] pas [la limitation] » et que « les vrais facteurs de risque, bien connus chez les motards, repos[aient] sur le comportement et l’utilisation non réfléchie qui [était] faite des performances (…). Or, ce comportement se manifeste dans la conduite d’engins de puissance bien inférieurs à la limite arbitraire de 100 ch. »

 

Le projet comporte également des propositions pour rendre obligatoire l’ABS sur les moyennes et grosses cylindrées, ainsi que des normes anti pollution plus contraignantes (euro 4, 5 &6). Si la FFMC est plutôt favorable à ces initiatives, elle s’inquiète de leur caractère obligatoire et notamment de l’incidence en matière de coût.

 

Certes, le projet doit maintenant être voté pour pouvoir entrer en vigueur dans quelques années. Cependant, la FFMC espère que le Gouvernement français n’attendra pas d’être contraint pour respecter ses engagements communautaires et tirera rapidement les leçons d’un tel désaveu de sa politique de sécurité routière, empreinte de fantasmes et de raccourcis insensés. Il suffira, pour cela, d’un simple décret…



[1] the option for Member States to mandate motorcycles to be limited to a maximum power of 74 kW will no longer be maintained” : http://europa.eu/rapid/pressReleasesAction.do?reference=MEMO/10/464

Repost 0
5 juin 2010 6 05 /06 /juin /2010 16:19

 

FFMC combat 

Repost 0